Tout sur la Scandinavie

Entrevue avec Destination Autisme

Entrevue avec Destination Autisme

Vie Scandinave a rencontré la famille derrière le blog Destination Autisme afin de donner un coup de main pour planifier leur voyage en Islande en avril. On en profite pour faire un topo puisqu’avril est le mois de l’autisme et selon Autism Speaks Canada, un enfant sur 68 est touché.

 

 

Qui est derrière le blog de Destination Autisme?

 

Destination Autisme, c’est une famille de quatre, deux parents passionnés de voyage et deux enfants. Charles, 7 ans, est autiste de bas niveau. Son petit frère Arthur, qui est neurotypique, a tout juste 5 ans.

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à créer le blog de Destination Autisme?

 

Tous les ans, en avril, on entend beaucoup parler de l’autisme. Le sujet revient beaucoup moins souvent le reste de l’année. Quand il est question d’autisme dans les médias, c’est souvent pour déplorer le manque de services disponibles et adéquats, exposer les difficultés vécues au quotidien ou pour mettre en lumière l’épuisement des parents. On voulait créer un blog qui soit positif, sans que ce soit une critique car les difficultés sont bien réelles.  On veut démontrer que de poursuivre ses rêves et ses passions, c’est possible ! L’autisme ne veut pas dire tout mettre sur la tablette. On s’adapte, on fait des choix, on fait les choses différemment et on prend le temps qu’il faut pour y arriver.

 

On a voyagé à deux, avant d’avoir les enfants. On avait le rêve de faire le tour du monde en famille. Notre réalité a changé avec le diagnostique d’autisme de Charles, juste avant ses trois ans. On peut dire que les plans ont un peu pris le bord !  Le besoin de voyager était toujours présent, mais refoulé pour laisser place aux rencontres avec des spécialistes et aux suivis médicaux. Quand Arthur a eu 2 ans, on a commencé tranquillement les vacances en famille en prenant soin de bien faire nos choix pour les destinations, la durée du trajet, la durée du séjour, etc. On voulait s’assurer que tout se passe bien pour Charles afin qu’il en garde de bons souvenirs et qu’il ait envie de répéter l’expérience. Ça a été un succès alors on a répété les deux années suivantes et, on touche du bois, ça fonctionne bien !

 

Quelle est votre prochaine destination?

 

L’Islande! Huit jours en campervan autour de l’île. On implique les enfants dans les préparatifs depuis le début. On a montré beaucoup de photos et de vidéos à Charles pour diminuer le stress et l’anxiété au minimum. Ça semble bien fonctionner. Il a hâte, il compte les dodos avec son frère.

 

Pourquoi l’Islande?

 

Pour plein de raisons ! La nature majestueuse, l’absence de foules, la durée du vol et le décalage horaire pas trop compliqué à gérer avec les enfants, etc. On évite les endroits bondés avec Charles, on y va selon ses intérêts (l’eau, les montagnes, la glace et le camping entre autre). On fait nos choix selon nos goûts, mais on s’adapte au maximum pour que ça se passe bien avec Charles. Si Charles est bien, toute la famille passe un beau moment. Arthur, lui, il a du plaisir partout ! Le campervan sera notre maison sur la route. C’est le même espace qui nous suit partout, c’est sécurisant pour Charles. On va à notre rythme, pas de nouvel environnement à gérer chaque soir, un endroit pour se retirer s’il a de moins bons moments dans la journée (on ne dérange personne avec le bruit si crise il y a) et ça nous permet de cuisiner nous-même. Charles a de grandes rigidités alimentaires et beaucoup de restrictions dans son alimentation pour des raisons médicales. Bref, le campervan était tout indiqué pour notre famille !

 

Vous pouvez suivre les aventures de Destination Autisme en Islande via le Blog www.Destinationautisme.com